Comment avoir une vie sexuelle épanouie lorsqu’on est malade ?

L’apparition d’une maladie a de quoi bouleverser la vie d’une personne. Une maladie grave apporte son lot d’inquiétudes, de fatigue, de douleurs surtout. Tous ces évènements ont un impact positif sur la loyauté, la confiance mutuelle et l’affection dans un couple, mais paradoxalement la sexualité subit un grand choc. Parfois, le couple ne survit pas à la maladie. Mais pour ceux qui restent unis, la reprise de la vie sexuelle est laborieuse.

Les maladies du cœur face à la sexualité

Les malades du cœur n’ont, a priori, aucune raison de se priver de sexe. Il est vrai qu’un rapport sollicite autant d’efforts qu’une course, mais le sport et souvent conseillé pour les personnes cardiaques. Il est ridicule de se forcer à l’abstinence parce qu’on vient d’être malade du cœur, ou qu’on a diagnostiqué une affection. Il est même possible pour un malade de retrouver une vie sexuelle aussi épanouissante qu’avant. Le seul médicament qui puisse avoir un impact sur la libido est l’antidépresseur. Celui-ci provoque une baisse de l’envie. Sinon, les médicaments qui sont réputés être à la source de dysfonction érectile n’ont pas cet effet.

Les autres maladies

Les maladies les plus nuisibles aux rapports sexuels sont les maladies chroniques. Ces maladies peuvent avoir des effets physiques, comme des lésions par exemple, ou tout simplement un changement corporel ainsi que des effets psychologiques. Heureusement, le corps est un mécanisme qui sait s’adapter aux changements qu’il ne peut empêcher. Les personnes souffrant de maladies chroniques peuvent donc garder une vie sexuelle active. Il doit cependant laisser son corps assimiler les changements. Dans le cas contraire, le patient risque de faire une dépression et se replier sur lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post